À l’approche de l’hiver, il est temps de vous interroger sur l’efficacité de votre système de chauffage. En le remplaçant par un chauffage intelligent, moderne, et utilisant une énergie renouvelable ou moins polluante, vous pouvez avoir un réel impact sur l’environnement… et sur vos finances !

Aujourd’hui, l’évolution de la technologie permet de mettre à votre disposition une grande variété de systèmes de chauffage. Ces nouveaux types d’installation offrent des performances bien plus élevées et, donc, vous permettent de limiter votre consommation énergétique.

À l’approche de l’hiver, le moment est peut-être venu d’évaluer l’efficacité de votre installation actuelle et d’envisager son remplacement. Mais comment savoir si le moment est venu ? Si votre installation a plus de 20 ans et/ou si elle utilise une énergie fossile, vous gagnerez très certainement à la remplacer par un modèle plus récent.

Le choix d’un nouveau système de chauffage est toutefois délicat et doit prendre en compte un certain nombre de critères.

Choisissez un chauffage bien dimensionné

La première chose à faire est d’identifier le système de chauffage que vous utilisez aujourd’hui et d’évaluer précisément les besoins propres à votre logement.

Ainsi, si vous disposez déjà d’un système de chauffage central qui permet de chauffer tous les recoins de votre maison, l’idéal est de le réutiliser en remplaçant uniquement l’unité de production de chaleur (chaudière, pompe à chaleur, etc.).

Si votre logement ne dispose pas de chauffage central et a une configuration moins éclatée, d’autres alternatives s’offrent à vous, comme l’installation d’un poêle à pellets ou à bois, par exemple. Si vous êtes prêt à réaliser des travaux de plus grande envergure, il est également possible d’installer un système de chauffage central qui répartira mieux la chaleur dans l’ensemble des pièces.

Le choix d’un système de chauffage doit aussi tenir compte de vos possibilités d’approvisionnement en énergie. Ainsi, en ville, le gaz naturel, peu polluant et économique, est souvent privilégié. L’autonomie du système (limitée pour un poêle à bois) ou l’espace disponible pour installer la chaudière ou stocker le combustible sont d’autres critères à prendre en compte.

Installer une pompe à chaleur, ou recourir au gaz naturel ou au bois ?

Une fois au clair avec ces différents éléments, vous serez sans doute déjà aiguillé vers un type de système ou l’autre. Le but est toutefois d’opter pour l’énergie la moins polluante possible, idéalement une énergie renouvelable. Trois alternatives principales existent :

  • le chauffage au bois ou aux pellets, réservé aux personnes disposant d’un espace de stockage suffisant et d’une maison assez centralisée, capables d’assurer la recharge du poêle (quand il s’agit de bois) ;
  • l’installation d’une pompe à chaleur air/eau, qui permet de récupérer les calories de l’air et de les transférer dans le réseau de chauffage existant ;
  • le recours à une chaudière au gaz naturel de dernière génération, qui s’avère peu polluante et bien adaptée aux logements urbains.

Notez que le choix d’un dispositif ou d’un autre a des implications différentes en matière de budget. Toutefois, il est indispensable de ne pas s’arrêter au prix d’achat et d’installation de l’appareil (élevé pour une pompe à chaleur, par exemple), mais bien d’évaluer l’ensemble des coûts liés à ce nouveau système de chauffage (prix de l’énergie utilisée, coût d’entretien, etc.).

Le chauffage intelligent, pour aller plus loin encore

Au-delà du choix de l’installation, l’interconnexion des objets, via Internet, permet aujourd’hui de régler très précisément le fonctionnement de votre chauffage pour l’adapter à vos périodes de présence et d’absence et réduire ainsi votre consommation globale.

En installant un thermostat intelligent, en programmant le chauffage pièce par pièce en fonction de vos habitudes, vous pourrez réaliser de réelles économies. Évidemment, ce type de système n’est accessible qu’aux personnes disposant d’un système de chauffage central…Des primes pour remplacer votre chauffage

Si le coût du remplacement de votre système de chauffage vous rebute, rassurez-vous : vous pouvez bénéficier de différentes primes en optant pour une installation plus propre.

Parmi les primes disponibles, on trouve notamment les enoprimes d’Enovos. Leur montant varie en fonction de votre projet. Rendez-vous sur le site des enoprimes pour effectuer une simulation !

Par ailleurs, vous pouvez cumuler ces primes avec celles proposées par le fonds nova naturstroum, les primes PrimeHouse ainsi que les primes communales.

Le saviez-vous ?

Le remplacement de votre système de chauffage par un modèle moderne et recourant aux énergies renouvelables vous permet de réaliser de substantielles économies.

Evaluez cet article.

Your page rank:

Menu