Il n’y a pas de date fixe pour remettre son chauffage ! Les plus frileux le feront dès les premiers frimas de l’automne, tandis que d’autres préfèreront mettre un pull. Au-delà du ressenti, quelques astuces existent pour réduire sa facture d’énergie tout en conservant un confort optimal.

remettre son chauffage : Comment conjuguer économies d’énergie et confort ?

Lorsque l’été tire sa révérence, vous vous demandez à partir de quand remettre le chauffage dans votre logement ? Tout simplement, lorsque vous n’arrivez plus à atteindre une température de confort. Ce qui peut être très variable selon que vous viviez dans un appartement moderne ou une maison ancienne mal isolée.

Au Luxembourg, le logement (loyer, chauffage, électricité et autres charges) représente le poste le plus important de dépenses des ménages. Autant dire qu’optimiser son chauffage aura un impact significatif sur votre budget.

Alléger ses factures d’énergie, c’est pouvoir allouer plus de budget à vos loisirs ou à une meilleure alimentation par exemple. C’est aussi contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique en réduisant vos émissions de CO2.

Pour y parvenir, pas question de claquer des dents tout l’hiver ! Avec des gestes simples du quotidien, vous réaliserez des économies d’énergie, en profitant d’un logement douillet toute l’année.

Choisir la bonne température pour remettre son chauffage

Première étape : choisissez la bonne température ! Ou plutôt les bonnes températures car vous n’avez pas besoin de chauffer de la même manière toutes les pièces de la maison :

  • 20-23° C dans le séjour. Parfait pour buller sur le canapé.
  • 18°-20° C dans la cuisine. Suffisant avec la chaleur dégagée par la préparation des repas.
  • 16-18° C dans les chambres. Idéal pour une nuit réparatrice.
  • 20° C dans les chambres d’enfants. Le bon compromis pour garantir repos et bonne santé.
  • 20-23° C dans la salle de bains. Nécessaire pour ne pas grelotter sous la douche.
  • 16-18° C dans les couloirs. Pas besoin de plus dans les lieux de passage.

Et pour ne pas vous fier uniquement à votre ressenti, installez des thermomètres pour vérifier si la température est adéquate.

Chez vous, la température n’est pas la même partout. Elle ne doit pas non plus être la même tout le temps ! Pendant la nuit, baissez la température ambiante de 2° C. Bien au chaud sous votre couette, vous ne sentirez pas la différence.

Et si vous vous absentez pendant une longue période, n’oubliez pas de mettre le chauffage en mode hors-gel.

Quelques astuces à suivre pour des économies sur votre facture de chauffage

Sans parler de changer complètement votre système de chauffage, vous pouvez adopter de bonnes habitudes qui vous feront gagner des euros.

Par exemple, en fermant vos volets la nuit, vous conservez la chaleur dans votre logement. Les fenêtres étant parfois mal isolées, tirer vos rideaux est également utile, d’autant plus s’ils sont épais.

Pour profiter de toute la chaleur émise par vos radiateurs, rien ne doit les encombrer. Ne placez pas de meubles devant, ni de tablettes dessus. Et veillez à les nettoyer régulièrement. Un bon dépoussiérage fait des miracles !

Pensez aussi à purger vos radiateurs au moins une fois par an. En libérant l’air accumulé, vous retrouverez toute l’efficacité de votre installation de chauffage.

Une autre opération simple que vous pouvez faire consiste à isoler les tuyaux de distribution de l’eau de chauffage, quand ils se trouvent dans une cave ou un garage non chauffé. Le circuit sera mieux protégé contre le gel et vous limiterez les déperditions de chaleur.

Quelles économies peut-on réaliser en limitant la TEMPERATURE DE son chauffage ?

Avoir la bonne température au bon endroit et au bon moment, voilà le secret pour réduire ses factures d’énergie !

Le saviez-vous ? Baisser la température ambiante de 1° C permet de réaliser une économie de 7 % sur sa facture d’énergie. Cela vaut peut-être la peine d’enfiler un gilet ?

Le meilleur moyen pour maintenir la température ambiante à une valeur choisie est d’installer une régulation : thermostat d’ambiance pour l’ensemble du logement, robinets thermostatiques ou thermostats électroniques dans chaque pièce.

En complément, la programmation permet de faire évoluer la température en fonction de vos besoins. Vous pilotez votre chauffage en fonction de l’heure de la journée, du jour de la semaine, de votre présence dans le logement… Vous pouvez même le contrôler à distance avec votre smartphone.

En optimisant le fonctionnement du chauffage et en évitant les gaspillages, enosmart tado° permet de réaliser jusqu’à 31 % d’économies d’énergie grâce à la géolocalisation. Découvrez les vannes thermostatiques et le thermostat central intelligents enosmart tado°.

Pour améliorer l’efficacité de votre chauffage, pensez également à la compensation hydraulique. Cette méthode consiste à équilibrer les débits d’eau dans votre réseau de chauffage, grâce à des vannes spécifiques qui ajustent les débits requis dans chaque pièce de votre logement. Finie la chambre trop froide tout en haut de la maison, alors que le salon est surchauffé ! Vous profitez d’une bonne température partout, sans augmenter inutilement la puissance de chauffe de la chaudière. À la clé : un meilleur confort thermique et des économies sur votre facture d’énergie.

Dernier point de vigilance : il faut veiller à entretenir sa chaudière régulièrement pour assurer la performance de l’appareil à long terme. On considère qu’une chaudière mal entretenue peut consommer jusqu’à 12 % d’énergie supplémentaire.

Sources :

  • STATEC, Le Luxembourg en chiffres, 2019
  • ADEME

Evaluez cet article.

Arrivée des basses températures : quand remettre son chauffage ?
5 1 5 3

Your page rank:

Menu