Stratégie de décarbonisation et compensation carbone : comment ça marche ?

Empreinte et compensation carbone, stratégie de décarbonisation… La transition énergétique qui s’opère depuis plusieurs années amène les entreprises à repenser leur stratégie RSE, dont l’impact de leurs activités et de leur production sur l’environnement. En effet, les enjeux environnementaux sont plus importants que jamais, et les objectifs de réduction de gaz à effet de serre fixés pour demain s’imposent à nous dès aujourd’hui.

A l’heure de la transition énergétique, les entreprises ont un rôle majeur à jouer dans la protection de l’environnement et du climat. A ce titre, la décarbonisation représente un des plus grands défis des années à venir. En effet, l’Union Européenne s’est fixée l’objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050, et dans ce cadre s’est engagée à réduire ses émissions nettes d’au moins 55% d’ici 2030 par rapport à 1990. Les entreprises, en tant qu’acteurs majeurs ont un rôle crucial à tenir dans cette démarche et peuvent agir notamment en mettant en place une stratégie de décarbonisation. Mais alors, de quoi s’agit-il exactement et comment la déployer ?

Peu importe votre secteur d’activité, la plupart de vos activités mènent directement ou indirectement à des émissions de gaz à effet de serre. La mise en place d’une stratégie de décarbonisation vous permet alors de réduire au maximum vos émissions carbone. Et si certaines sont résiduelles et donc persistantes malgré les moyens déployés pour les réduire, il est cependant possible de les compenser.

La stratégie de décarbonisation : entre enjeu environnemental et opportunité économique

Pour une entreprise, l’objectif d’une stratégie de décarbonisation est de réduire ses émissions de CO2. Loin d’être anecdotique, un tel dispositif est à envisager sur le long terme car il nécessite d’être déployé sur plusieurs années, afin que les impacts des actions mises en place soient visibles et mesurables.

Mettre en place cette stratégie participe à l’objectif national de réduction de l’empreinte carbone mais présente aussi des opportunités économiques pour votre entreprise. En effet, cette vision stratégique qu’est la décarbonisation peut facilement se transformer en critère de compétitivité. Par exemple, vous pouvez vous équiper d’outils de production modernes et performants qui diminueront votre impact environnemental, atout que vous pourrez mettre en avant pour vous démarquer. Par ailleurs, ces efforts, reconnus par vos actuels ou potentiels clients, peuvent vous permettre de valoriser votre image et d’affirmer votre positionnement RSE.

Aussi, réduire votre empreinte carbone est synonyme d’efficacité énergétique. Vous pouvez ainsi préserver votre entreprise de sa dépendance aux énergies fossiles et également de l’instabilité des prix de l’énergie, tout en maîtrisant mieux votre approvisionnement énergétique. En somme, cela représente une opportunité de générer des économies.

En fonction de votre activité et de vos objectifs, les actions à mettre en place dans le cadre de votre stratégie de décarbonisation peuvent être nombreuses et plus ou moins vastes. En voici quelques exemples à titre d’information :

  • Remplacer votre flotte de véhicules par des véhicules électriques
  • Remplacer vos machines de production par des machines plus récentes et moins énergivores
  • Favoriser la mobilité durable pour vos employés (mise à disposition de vélos…)
  • Avoir recourt aux énergies renouvelables
  • Installer des panneaux photovoltaïques sur votre site pour produire et consommer votre propre énergie
  • Revoir vos dispositifs numériques
  • Mettre en place des éco-gestes (recyclage, lumières…)
  • Favoriser des circuits d’achat courts et, idéalement, opter pour des fournisseurs qui ont eux aussi mis en place une stratégie de décarbonisation
Bon à savoir

Avec notre solution eno4climate, vous avez la possibilité de compenser votre empreinte carbone. Pour ce faire, nous vous accompagnons et mettons à votre disposition notre savoir-faire pour neutraliser vos émissions de gaz à effet de serre.

La réalisation de son bilan carbone

Vous êtes à présent convaincu et souhaitez mettre en place une stratégie de décarbonisation ? Alors, par où commencer ?

La première étape est de réaliser votre bilan carbone, qui consiste à comptabiliser les émissions de gaz à effet de serre de votre activité. Cela vous permettra d’étudier votre activité économique et d’évaluer sa dépendance aux énergies fossiles.

Selon votre secteur d’activité, le périmètre au sein duquel sont étudiées vos émissions de gaz à effet de serre sera plus moins vaste. Pour désigner ces périmètres, nous emploierons le terme de « scopes », ceux-ci allant de 1 à 3 :

  • Scope 1 : correspond au périmètre le plus restreint et regroupe les émissions directement liées à la fabrication de votre produit.
  • Scope 2 : regroupe les émissions indirectes liées aux consommations énergétiques nécessaires à la fabrication de votre produit. Sont concernées ici les émissions de gaz à effet de serre générées pour la production de l’énergie.
  • Scope 3 : correspond au périmètre le plus large et regroupe quant à lui toutes les émissions dont celles indirectes, par exemple celles liées à l’extraction et au transport de matières premières.

Le rôle de ces scopes est d’identifier la provenance de vos émissions de gaz à effet de serre, et ainsi de savoir à quel niveau et comment agir pour les réduire.

A l’issue de cette étude et grâce à la collecte de données, un bilan de votre situation actuelle est dressé, ce qui vous permet d’avoir une vue d’ensemble des sources d’émissions les plus importantes de votre entreprise, et de réagir en conséquence en déployant des actions concrètes.

Pour réaliser ce bilan, nous travaillons en étroite collaboration avec l’energieagence, et vous proposons le monitoring de vos émissions de gaz à effet de serre suivant la méthode Bilan Carbone® de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

En quoi consiste la compensation carbone ?

Toute activité génère nécessairement du CO2. Et même avec la mise en place d’une stratégie de décarbonisation, des émissions résiduelles persistent. En effet, les objectifs énoncés dans une telle stratégie peuvent mettre des années à être atteints, et même si les émissions résiduelles s’amoindrissent avec le temps si toutes les actions sont menées à bien, certaines subsisteront toujours. De fait, vous ne pourrez pas atteindre la neutralité carbone sans passer par une étape de compensation carbone, qui vous permet donc de compenser ces émissions résiduelles.

Mais comment cela fonctionne ? Par le principe de la compensation, les impacts environnementaux causés par l’émission de gaz à effet de serre peuvent être neutralisés par la réduction de celles-ci ailleurs sur Terre. Pour ce faire, vous avez la possibilité de vous engager dans le développement de projets durables mis en œuvre dans le monde. Ces projets soutiennent et promeuvent l’écologie sous toutes ses formes (agriculture durable, reforestation, protection de réserves naturelles) aussi bien que le développement des énergies renouvelables. Vous pouvez découvrir notre portefeuille de projets en vous rendant ici.

Enovos vous accompagne dans cette démarche avec la solution eno4climate, à travers laquelle nous vous apportons notre savoir-faire et notre expertise en termes de compensation d’empreinte carbone.

Alors si vous souhaitez agir pour l’environnement tout en favorisant le développement économique de votre entreprise, n’hésitez pas à prendre contact avec nous pour mettre en place votre stratégie de décarbonisation.

Les informations et les données contenues dans cet article sont certifiées correctes et valables au moment de la rédaction de celui-ci. En cas de consultation de l’article à une date ultérieure, il est possible que ces informations et données soient obsolètes.

Contactez-nous pour plus d’informations

(+352) 2737-6814

Cet article vous a plu ?

Your page rank: