Autoconsommation : pourquoi opter pour le photovoltaïque avec un seul compteur ?

Depuis l’été dernier, les particuliers qui souhaitent installer des panneaux photovoltaïques chez eux ne sont plus obligés d’installer un deuxième compteur, pour peu qu’ils privilégient l’autoconsommation en renonçant à un tarif d’injection garanti.

Depuis plusieurs années, l’État luxembourgeois soutient le déploiement d’installations photovoltaïques chez les particuliers. À l’échelle du pays, la puissance photovoltaïque par habitant est de 491,2 watts (2022). Ce qui place le Luxembourg dans le top dix des pays européens ayant les taux de pénétration du photovoltaïque les plus élevés. La croissance de la puissance installée s’est considérablement accélérée ces dernières années passant 187 MW en 2020 à 317 MW en 2020. L’année 2023 devait permettre d’installer 90MW supplémentaires.

Bon à savoir

Pour les particuliers qui souhaitent profiter d’une solution à deux compteurs, et ne pas privilégier une démarche d’autoconsommation (autrement dit, injecter l’ensemble de l’énergie produite sur le réseau), il est toujours possible de demander un compteur de production séparé.

À travers le dispositif Klimabonus, l’État luxembourgeois apporte une aide financière non négligeable aux résidents qui souhaitent installer des panneaux photovoltaïques chez eux. Cette aide est bonifiée pour ceux qui privilégient l’autoconsommation.

  • L’aide à l’investissement est de 20 % des coûts de l’installation pour la mise en place de panneaux photovoltaïques opérée en « mode injection » et tarif d’injection garanti.
  • Elle est de 65 % pour la mise en place des panneaux photovoltaïques opérée en « mode autoconsommation », qui implique la renonciation au tarif d’injection garanti. Ces utilisateurs, en effet, ont intérêt à avoir une consommation supérieure à leur capacité de production et à consommer localement ce qu’ils produisent.

 

Installer des panneaux photovoltaïques avec un seul compteur

Afin de soutenir l’autoconsommation liée au photovoltaïque, l’été dernier, l’État luxembourgeois a aboli l’obligation d’installer un compteur dédié à la production, comme c’était le cas jusqu’alors. Depuis le 1er novembre, le raccordement de l’installation de production d’énergie électrique peut se faire en aval du compteur de consommation.

Plusieurs conditions doivent être respectées pour profiter de cette possibilité, parmi lesquelles :

  • la puissance totale des onduleurs doit être inférieure ou égale à 30 kVA ;
  • un contrat de tarif d’achat variable est conclu avec leur fournisseur d’électricité ;
  • le raccordement se fait sur un seul compteur intelligent.

Photovoltaïque : comment produire et consommer avec un seul compteur ?

Avec une solution à deux compteurs, le particulier pouvait décider d’injecter (autrement dit de vendre) l’ensemble de l’énergie produite sur le réseau. Avec une solution à un compteur, seule l’énergie excédentaire, autrement dit l’énergie produite qui n’est pas directement autoconsommée au niveau de l’habitation, peut être injectée sur le réseau.

Le compteur ne comptabilise que l’énergie consommée depuis le réseau et celle injectée au niveau de celui-ci. L’énergie produite et autoconsommée n’est pas comptabilisée au niveau du compteur. Si l’utilisateur souhaite avoir une idée de sa production photovoltaïque et de son autoconsommation, il doit recourir à une application dédiée (que la plupart des installateurs mettent, aujourd’hui, à disposition).

Quels sont les avantages d’une solution photovoltaïque à un compteur ?

La formule à compteur unique a l’avantage d’être plus économique. Les frais mensuels fixes pour l’accès au réseau électrique du compteur de production séparé sont supprimés. L’utilisateur ne doit plus non plus payer de redevance pour la pose du compteur photovoltaïque. Dans certains cas, les coûts d’installation peuvent même être réduits.

Au-delà des avantages financiers, on peut citer un gain de place. L’obligation d’installer deux compteurs exigeait en effet de disposer d’un espace suffisant afin de pouvoir répondre aux normes de sécurité en vigueur. La mise en œuvre de l’installation, dès lors, est grandement facilitée.

#électricité#énergies renouvelables#transition énergétique
En résumé

Depuis le premier novembre, les particuliers qui installent des panneaux photovoltaïques pour subvenir à leurs propres besoins en électricité ne sont plus obligés d’installer un deuxième compteur. Avec cette possibilité, la volonté est de promouvoir, avant tout, l’autoconsommation. Les panneaux peuvent être raccordés à leur installation électrique en aval du compteur. Seule l’électricité produite excédentaire aux besoins du moment est alors injectée sur le réseau, au tarif du moment.

Evaluez cet article.

Your page rank: