En raison de la hausse des prix de l’énergie, le gouvernement a introduit une prime énergie en 2022. Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur cette aide financière.

Vous l’avez certainement constaté au cours des dernières semaines : le prix de l’ensemble des énergies a considérablement augmenté. La faute à une conjoncture délicate, marquée par le conflit en Ukraine et un important déséquilibre entre l’offre et la demande.

Pour aider les ménages luxembourgeois les plus fragiles, le gouvernement a décidé d’introduire, en 2022, une prime énergie spéciale.

Une prime de 200 à 400 euros

Cette prime énergie est une aide financière unique destinée à tous les ménages dont les revenus ne dépassent pas les plafonds limites de l’allocation de vie chère (AVC), augmentés de 25 %.

Ces plafonds dépendent bien évidemment de vos revenus bruts, mais aussi du nombre de personnes qui composent votre ménage. N’hésitez pas à consulter le tableau reprenant les différents barèmes applicables, afin de savoir si vous avez droit à la prime énergie.

Le montant de la prime énergie, quant à lui, variera également en fonction du nombre de personnes composant votre ménage. Il se situe toutefois entre 200 et 400 euros.

Comment obtenir la prime énergie ?

Vous pouvez introduire votre demande de prime énergie en remplissant, avant le 30 septembre 2022, le même formulaire que celui à renvoyer pour l’allocation de vie chère. Celui-ci est disponible sur le site guichet.lu et peut également être demandé à votre administration communale.

Au-delà des plafonds de revenus, plusieurs conditions doivent être remplies pour que le formulaire soit accepté :

  • le demandeur doit joindre au formulaire un relevé d’identité bancaire (RIB) de son compte personnel ;
  • le document doit être intégralement rempli, avec une réponse à chaque question ;
  • la demande doit être signée par tous les demandeurs majeurs ou leurs représentants légaux.

Bon à savoir

Si vous avez déjà fait votre demande d’allocation de vie chère, il n’est pas nécessaire de réaliser une nouvelle demande. Le Fonds national de solidarité (FNS) va en effet réexaminer toutes les demandes déjà payées ou refusées pour dépassement de limite. En cas de réexamen positif, votre prime sera versée pour le 29 avril 2022.

Un crédit d’impôt pour compléter la prime énergie

Notez qu’une autre mesure d’aide a été décidée lors de l’accord passé, à la fin du mois de mars, entre le gouvernement, les représentants des entreprises et les partenaires sociaux.

En plus de la prime énergie, un crédit d’impôt énergie sera en effet accordé à chaque citoyen éligible, pour compenser le décalage du prochain index, initialement prévu au mois d’août prochain. Le montant de ce crédit d’impôt variera en fonction des revenus :

  • 84 euros/mois pour les salaires et pensions compris entre 936 euros et 44.000 euros par an ;
  • 76 euros/mois pour les salaires et pensions compris entre 44.001 euros et 68.000 euros par an ;
  • une réduction progressive jusqu’à 0 euro pour les salaires et pensions dépassant 100.000 euros par an.
En résumé
  • En raison de la hausse des prix de l’énergie, le gouvernement a introduit une prime énergie spéciale.
  • Celle-ci s’élève de 200 à 400 euros, en fonction de la composition du ménage et de ses revenus.
  • La prime peut être demandée via le même formulaire que celui à remplir pour l’allocation de vie chère.
  • Un crédit d’impôt énergie sera également accordé. Son montant dépendra également des revenus de chacun.

Evaluez cet article.

Your page rank:

Menu