Vous l’avez certainement constaté : les prix de l’énergie ont considérablement augmenté au cours des dernières semaines. Plusieurs mesures ont été annoncées pour limiter l’impact de cette hausse sur le consommateur.

Gaz, carburants, mazout de chauffage, électricité… Les prix des différentes énergies ont connu une importante augmentation au cours des dernières semaines. Plusieurs facteurs expliquent cette hausse, qui peut s’avérer très problématique pour certains consommateurs.

Pour leur permettre de faire face à cette hausse, les consommateurs peuvent désormais bénéficier de différentes aides étatiques.

Des hausses de prix liées à la situation géopolitique

Pour commencer, il est intéressant de revenir sur les raisons qui expliquent cette hausse de la facture d’énergie. Depuis plusieurs mois, on constatait déjà une tendance haussière, explicable par un déséquilibre important entre l’offre et la demande, notamment en ce qui concerne les produits pétroliers (mazout, essence, gaz…). En effet, la reprise économique post-pandémie a causé une pression importante sur l’offre, alors que celle-ci n’était pas prête à répondre à cette demande en hausse. Mécaniquement, les prix ont donc augmenté.

Avec l’offensive russe en Ukraine, cette situation de déséquilibre s’est encore accentuée. Le gaz et le pétrole russe sont en effet utilisés au Luxembourg comme ailleurs en Europe, où ils servent parfois à alimenter des centrales qui génèrent de l’électricité. Les doutes sur la stabilité de la fourniture russe, ainsi que la décision de certains pays de limiter leur achat d’énergie russe ont donc fait exploser les prix. A la fin du mois de février, certains experts estimaient que les prix de l’énergie pour les PME et petites industries avaient littéralement explosés !

Des aides pour atténuer l’impact de la hausse du prix de l’énergie

Bien conscient de ce problème, le gouvernement luxembourgeois a annoncé, à la fin du mois de février, toute une batterie d’aides destinées à réduire l’impact que cette hausse des prix peut avoir sur de nombreux consommateurs.

Une prime énergie pour les ménages à faibles revenus

La première aide étatique annoncée par le gouvernement luxembourgeois est l’introduction d’une prime énergie pour les ménages à faibles revenus. Cette prime unique, d’un montant de 200 à 400 euros en fonction de la composition de la famille, concerne les ménages bénéficiant de l’allocation de vie chère. Si vous respectez les conditions d’éligibilité, vous n’aurez qu’à remplir le formulaire pour l’allocation de vie chère avant le mois de septembre 2022 pour recevoir votre prime.

Bon à savoir

La prime énergie pourra aussi être accordée, sur demande, aux ménages ne bénéficiant pas de l’allocation vie chère (AVC), pour peu que leurs revenus ne dépassent pas 25% du revenu éligible pour l’AVC.

Une intervention de l’État pour stabiliser le prix de l’électricité

Le prix de l’électricité facturé au client résidentiel comporte une partie destinée à financer le développement des énergies renouvelables, la “contribution au mécanisme de compensation renouvelable/cogénération”.

Pour alléger la facture électrique des ménages, l’État prendra à sa charge une plus grande partie de cette contribution. De quoi stabiliser, voire réduire le prix de l’électricité.

Les frais du réseau gazier temporairement pris en charge par l’État

A partir du 1er mai, et jusqu’à la fin de l’année 2022, l’État prendra à sa charge les frais du réseau gazier. Ceux-ci constituent en effet une fraction importante du prix final du gaz, estimée à environ 15 %. Cette mesure devrait donc réduire votre facture.

Des aides renforcées pour la transition énergétique

Au-delà de ces aides « urgentes », l’État souhaite aussi accélérer la transition énergétique en renforçant les aides à la rénovation énergétique et à la mobilité durable qui sont déjà en place. Le but est de rendre l’ensemble du parc immobilier et automobile moins gourmand en énergie, et donc moins coûteux pour le consommateur.

Des aides communales supplémentaires

Au-delà des aides d’État, certaines communes ont également décidé d’offrir une aide supplémentaire à leurs citoyens.

C’est notamment le cas de la Ville de Luxembourg, qui va introduire deux mesures :

  • l’introduction d’une nouvelle prime énergie d’un montant qui varie en fonction de la composition du ménage (350 euros pour une famille de deux enfants) ;
  • l’augmentation de l’allocation de solidarité, qui passe de 615 à 780 euros pour une famille de deux enfants.

Ces deux mesures seront réservées aux personnes bénéficiant de l’allocation vie chère.

N’hésitez pas à interroger votre commune sur les aides éventuelles qui vous seraient proposées !

En résumé
  • En raison d’une hausse de la demande et d’une offre limitée, notamment à cause de la guerre en Ukraine, les prix de l’énergie ont augmenté au cours des derniers mois.
  • Plusieurs aides étatiques ont été décidées pour alléger la facture du consommateur final.
  • Une prime énergie sera notamment accordée aux ménages bénéficiant de l’allocation vie chère.
  • Les frais du réseau gazier seront pris en charge par l’État du 1er mai à la fin de l’année 2022.
  • Une plus grande partie de la « contribution au mécanisme de compensation renouvelable/cogénération » sera prise en charge par l’État.
  • Les aides à la rénovation énergétique et à la mobilité durable seront renforcées.
  • Au-delà de ces aides étatiques, des primes communales ont également été introduites. Vérifiez ce qu’il en est dans votre commune !

Evaluez cet article.

Your page rank:

Menu