Le Smart Meter passé au crible

energy in Luxembourg

|

  1. Accueil
  2. energy in Luxembourg
  3. Le Smart Meter passé au crible

Les interrogations sur le Smart Meter fusent, et pour cause ! L’installation d’un nouvel appareil électronique dans son chez-soi a de quoi soulever quelques interrogations. Voici pour vous les détails de son fonctionnement et les raisons de son installation, mais aussi les démystifications des appréhensions à son sujet.

Pourquoi cette initiative ?

Au total, ce seront 300 000 compteurs qui seront posés par la société Creos au Grand-Duché d’ici la fin de l’année. Ces compteurs intelligents permettront un système commun dans tout le pays et ainsi, une plus grande efficacité et facilité d’utilisation, d’entretien et de réparation. De plus, ils vous permettront de mieux gérer votre énergie. Et une meilleure gestion de son énergie, c’est moins de pollution et des économies d’argent.

Quid de ma vie privée ?

Vos données sont transférées de votre compteur intelligent d’électricité via le réseau électrique existant au système central géré par Luxmetering. Les données sont ensuite envoyées de façon cryptée. Il n’y a donc aucun risque pour votre vie privée car la fréquence à laquelle sont enregistrées les données (tous les quarts d’heure pour l’électricité et toutes les heures pour le gaz) ne permet pas de déduire les comportements précis des consommateurs. Cela ne permet pas non plus d’identifier quels sont les appareils individuels du client. De plus, du fait que les données soient envoyées de façon cryptée supprime tout risque d’hacking de votre compteur.

Quid de ma santé ?

Le compteur Smarty inquiète, notamment à cause du champ électromagnétique qu’il émet dans son voisinage. On lui attribue toutes sortes de maux : nausées, vertiges, céphalées… Mais en réalité, il n’est pas plus dangereux que n’importe quel autre appareil électroménager En effet, ils émettent également du champ électrique et magnétique : à titre d’exemple, lorsque l’on se situe à 20 cm du compteur et sans communication, les niveaux d’émissions sont de 0,008 µT (microteslas) pour le champ magnétique et de 1 volt/mètre pour le champ électrique. Lorsque le compteur communique, l’exposition du champ électrique augmente de 0,1 V/m, et ces très faibles niveaux d’exposition deviennent infinitésimaux lorsque l’on s’éloigne du compteur. En comparaison, le champ électrique pour un ordinateur portable s’élève à 4 V/m à 50 cm, 3 V/m pour un micro-ondes à 40 cm, 0.5 pour un babyphone à 30 cm et 15 V/m pour une ampoule basse consommation à 30 cm.

Quelques solutions

Bien qu’il n’existe actuellement aucune preuve scientifique établissant un lien entre l’exposition aux champs électromagnétiques et l’hypersensibilité, certaines rares personnes peuvent éprouver des désagréments tels que des sensations de brûlures, une certaine fatigue, des difficultés de concentration, des étourdissements ou des nausées. Afin de minimiser ces complications, des solutions existent. Par exemple, vous pouvez faire installer des filtres PLC spécifiques qui empêchent que le signal des smart meter remonte vers les pièces de séjour. Ce dispositif peut être installé par n’importe quel électricien et vous n’avez pas besoin de faire appel à une société particulière. C’est un filtre coupe-bande installé entre l’élément brouilleur et le compteur en connexion série avec le câble de phase et sans utilisation de la phase neutre qui réduit efficacement l’impact du bruit sur la communication entre les deux éléments.

Des câbles blindés en tresse existent également : la gaine annelée (à l’intérieur de laquelle la tresse est) est blindée et bloque ainsi le champ électrique. L’évacuation de ce champ, capté par la gaine, s’effectue grâce à un fil semi-conducteur cheminant à l’intérieur de la gaine, à relier à la terre de la même façon que le conducteur jaune et vert. L’autre particularité de ce câble est que les fils de phase et du neutre sont torsadés afin d’annuler l’émission du champ magnétique. Double avantage donc car ce concept réduit à la fois les champs électrique et magnétique. Le seul inconvénient est que cette solution oblige à remplacer la gaine standard déjà mise en place et est donc réservée aux lourds travaux ou lors d’une nouvelle construction.

Pour plus d’informations sur ces mesures individuelles, vous pouvez contacter Creos à l’adresse: [email protected]

Evaluez cet article.

Menu